MagPI 8 Page 28

De Le French MagPi
Aller à : Navigation, rechercher

La sortie produite est extrême - c.-à-d. rien, un "ensemble vide". Notez également la durée ici - le Pi a pris quatre centièmes de seconde pour générer cette sortie.


L'autre option est représentée par :

pr0mpt > select * from information_schema.CHARACTER_SETS;

Le résultat semble désordonné, et ça l'est, mais il devrait ressembler à quelque chose comme ça :


Tous les caractères |+ et - sont en fait les bordures de lignes d'un tableau brut qui ressemble à ceci :


Création d'une base de données

Maintenant le plus dur. MySQL peut se révéler très compliqué. Créons une base de données appelée magpi en tapant :

pr0mpt > create database magpi;

Vérifions que la base de données a bien été créée :

pr0mpt > show databases;

Il faut maintenant dire au système d'utiliser la nouvelle base de données magpi, alors tapez :

pr0mpt > use magpi;

Création d'une table

Une base de données peut contenir beaucoup de tables, comme nous l'avons vu. Les tables n'ont besoin d'être définies qu'une seule fois mais il est nécessaire de spécifier les types et tailles des données qu'il est prévu de stocker.
Une instruction générique ressemble à ceci :

pr0mpt > create table <nomtable>
(
<col1><type-donnee_col1>,
<col2><type-donnee_col2>,
<col3><type-donnee_col3>,
...,
);

Un exemple plus utile :

pr0mpt > create table tableoiseau
(
id int NOT NULL AUTO_INCREMENT,
prenom char(25),
ville char(30) default "Cardiff",
ddn date,
oiseaux int,
enregistrement timestamp default now(),
primary key (id)
);

Vous pouvez à présent utiliser describe tableoiseau; pour retrouver la description désormais familière :


La prochaine fois nous verrons comment insérer des données dans des tables pré-remplies et afficher les données en utilisant les tris, les recherches et les expressions logiques.


Article de Richard Wenner
Cet article est basé sur http://pr0mpt.me
- une source de vidéos libres.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils