MagPI 6 Page 22

De Le French MagPi
Aller à : Navigation, rechercher
 1 with Ada.Text_IO;
 2 use Ada.Text_IO;
 3
 4 -- Affiche un message à l'écran
 5 procedure Hello is
 6 begin
 7   Put_Line ("Bonjour, de la part de Ada.");
 8 end Hello
Programme 1: hello.adb


Ligne 4: débute avec 2 tirets (signe moins), ceci est un commentaire. Tout ce qui est placé après les tirets jusqu'à la fin de la ligne est ignoré par le compilateur. 
En Ada, un programme principal peut être nommé de la façon que vous voulez ou presque, par contre le nom du fichier doit correspondre à ce nom (en minuscule) et terminer par ".adb". Dans notre exemple, le programme principal est appelé "Hello" (lignes 5 et 8) et le fichier est "hello.adb", adb signifie "Ada Body".
Ligne 5 indique que notre programme est une procédure, ceci est 1 type de sous-programme en Ada, l'autre est une fonction. Ces 2 types de sous-programmes sont utilisés pour des raisons spécifiques, une procédure ne retourne aucune valeur alors que la fonction retourne toujours une valeur. Les sous-programmes "main" sont toujours des procédures.
Ligne 7 est un appel à un sous-programme inclut dans le paquetage Ada.Test_IO, lignes 1 et 2. La procédure Put_Line affiche tout ce qui est dans la chaîne de caractères (entre les guillemets ") à l'écran.
Ligne 1 indique que nous voulons utiliser les sous-programmes inclus dans le paquetage Ada.Text_IO, et la ligne 2 indique au compilateur que nous ne voulons pas écrire le nom complet des sous-programmes, en d'autres mots, si la ligne 2 n'existait pas nous aurions dû taper Ada.Text_IO.Put_line. Il y a des raisons pour ceci, nous les couvrirons une autre fois.
Étant donné que tout sous-programme doit avoir un début (ligne 6) et aussi une fin, ligne 8. En Ada, tous les sous-programmes doivent spécifier ce qui est terminé en écrivant encore une fois le nom du sous-programme. Ada oblige ceci car c'est un outil pour rendre un programme plus lisible.
Tout programmes Ada est composé d'un certain nombre d'instructions, une instruction se termine par un point-virgule (;). Toute instruction que vous tapez doit avoir un point-virgule autrement, le programme ne compilera pas.
En Ada, il y a des mots qui sont définis par le langage, ces mots sont appelés mots-clés, vous ne pouvez pas utiliser ces mots-clés pour définir vos propres types, variables ou sous-programmes.


Le compilateur Ada, comme vous le verrez au moment de compiler le programme, appelle d'autres programmes, incluant gcc, gnatbind et gnatlink.

Vous pouvez maintenant exécuter le programme compilé avec la commande suivante :

$./hello

À l'exécution, le programme affiche ce qui est entre les guillemets dans le code à l'intérieur du terminal, en d'autre mots, "Bonjour, de la part de Ada." Vous venez d'écrire votre premier programme en Ada !

Math simple et Type

Contrairement à d'autres langages, tel que C, Ada est un langage à typage fort. Qu'est-ce que ce le typage ? Bien, chaque valeur dans Ada a un type, par exemple, le nombre 10 est un nombre entier, alors si nous voulons mémoriser un nombre, nous définirons une variable de type entier, voir la boîte pour plus d'informations sur les types. Quitter nano avec Ctrl-X et créez un nouveau fichier nommé simple_types.adb et tapez le code du programme 2.

En utilisant ce que vous avez appris de l'exemple précédant, tapez et sauvegardez ce code, puis compilez-le avec gnatmake et finalement, exécutez le programme dans un terminal et regardez le résultat.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils