MagPI 6 Page 21

De Le French MagPi
Aller à : Navigation, rechercher

De petits pas dans... le grand monde Ada, un langage pour tout le monde Par Luke A. Guest

Introduction Dans cet article je vais aborder le langage de programmation Ada, son historique, ce que l'on peut faire avec et aussi, comment vous pouvez l'utiliser sur votre Raspberry Pi. Cet article a plusieurs boîtes de couleur qui contiennent de l'information supplémentaire sur Ada, vous devriez lire celles-ci afin d'avoir une plus grande compréhension du langage. Alors commençons...

Vous savez probablement à quoi ressemblent les autres langages de programmation, la plupart de ceux-ci ne sont pas très lisibles et semblent n'être qu'un fouillis de mots (quelquefois, même pas des mots) et symboles bizarres. Tous les langages ont différents symboles, mais Ada a été conçu afin que les programmes soient plus faciles à lire par les gens, même plusieurs années après leur conception originale.

Au contraire de Python ou Ruby, Ada est un langage compilé, semblable au C. Donc nous devons traiter les programmes Ada (source) dans ce qui est appelé un compilateur qui converti ce code source dans un langage machine afin qu'il puisse être exécuté directement par un ordinateur.

Dans cet article, je vais utiliser une image système basée sur Debian, donc Squeeze ou Raspbian feront l'affaire. Debian fourni un compilateur Ada, si vous utilisez une distribution Linux différente telle que Fedora, vous devrez vérifier avec le gestionnaire de paquetage pour le compilateur. Le compilateur est appelé GNAT alors vous savez quoi chercher.

Avant de commencer, j'assume que vous travaillez avec un environnement graphique, tel que LXDE (après avoir tapé startx ou démarré directement dans celui-ci, voir la page 3 du numéro 3 du MagPi pour plus d'info), même si dans cet article nous allons utiliser un terminal pour commencer.

J'ai vérifié les exemples dans ce texte en me connectant via un terminal à distance sur mon Raspberry Pi.

Début

Avant de commencer à écrire du code Ada et exécuter celui-ci sur l'ordinateur, nous devons installer quelques outils. Nous aurons besoin d'un terminal, un compilateur et un éditeur de texte, démarrez LXTerminal et tapez la commande suivante pour installer ces outils :

$ sudo apt-get install gnat

On vous demandera votre mot de passe, entrez celui-ci, lorsque APT vous demandera si vous voulez continuer, appuyer sur la touche retour afin de laisser APT installer les paquetages.

Après, créez un répertoire pour le code source de cet article, nous aurons à accéder à ce répertoire pour exécuter les commandes directement de celui-ci :

$ mkdir -p \
 $HOME/scr/petits_pas/leçon1
$ cd $HOME/scr/petits_pas/leçon1

Créons un nouveau fichier source Ada dans cette fenêtre en tapant la commande suivante dans le terminal :

$ nano -w hello.adb

Dans nano, tapez le programme 1 (sans les numéro de lignes), tapez Ctrl-o pour sauvegarder le programme.

Maintenant dans LXTerminal, créez un nouvel onglet avec Ctrl-Shift-T, ceci ouvrira automatiquement un nouveau terminal dans le répertoire courant utilisé pour ce programme. Nous pouvons maintenant compiler le programme avec la commande suivante :

$ gnatmake hello

Le programme, gnatmake, est l'interface pour le

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils