MagPI 5 Page 13

De Le French MagPi
Aller à : Navigation, rechercher

Construire OpenELEC à partir des sources peut paraître complexe mais cela en vaut la peine si vous n'avez encore jamais compilé et installé un système d'exploitation jusqu'à présent car c'est un bon exemple concret qui vous apportera un résultat vraiment utile.


Raspbmc s'installe sur Mac OS X et Linux à partir d'un programme Python téléchargeable (voir Liens Utiles). Sous Windows, l'équivalent consiste à lancer installer.exe. Une image de base sera rapidement installée sur la carte mémoire, suffisante pour permettre de finaliser l'installation complète lors du premier démarrage, sous réserve que le Raspberry Pi soit connecté à Internet.


Quelle que soit la distribution, le premier démarrage prend quelques minutes (Raspbmc sera considérablement plus long compte-tenu du téléchargement et de l'installation du système d'exploitation proprement dit), mais les démarrages suivants prendront moins de 30 secondes.


Prêt à l'emploi


Ce qui est bien avec XBMC c'est qu'il fonctionne tout de suite : c'est un bon exemple de ce qu'on appelle une boîte noire (http://fr.wikipedia.org/wiki/Boîte_noire). Une boîte noire est une excellente idée pour une application de centre multimédia : tout comme pour votre lecteur Blu-ray ou DVD, vous n'avez pas besoin de connaître son fonctionnement interne pour être capable d'utiliser les entrées et les sorties fournies.


Après avoir démarré, XBMC présente un bandeau horizontal de contrôle avec des options donnant accès à votre collection de médias et à d'autres gadgets (parmi lesquels la météo en direct). La navigation peut se faire au clavier, à la souris, avec diverses télécommandes (y compris les manettes XBOX et XBOX360) ou avec un téléphone Android (plus de détails ultérieurement).


Pour les utilisateurs des premières versions d'OpenELEC ou Raspbmc, il est fortement conseillé de se mettre à jour pour s'assurer de bénéficier de meilleures performances. Sam Nazarko de Raspbmc indique que l'utilisation de Raspbian avec le support matériel des opérations en virgule flottante depuis la RC4 devrait rendre l'expérience avec XBMC de Raspbmc plus réactive et cela est certainement vrai. Gimli d'XBMC et Stephan d'OpenELEC affirment qu'ils ont utilisé pendant environ cinq mois leur propre version de Linux avec support matériel des calculs en virgule flottante hautement optimisé, incluant diverses optimisations suite aux retours d'utilisateurs et de testeurs ce qui a mené à des hausses de performance. Ces nouvelles ont suscité une mise à jour immédiate de l'ensemble de mes installations d'XBMC et je peux affirmer qu'il est rapide sur Raspberry Pi.


Après le démarrage, vous remarquerez peut-être que les bords de l'écran dépassent de ceux de la TV. Si cela arrive, il faudra ajuster les paramètres d'affichage, ce qui signifie en termes plus parlants ajuster les coins de l'image affichée pour que toute l'image soit visible. L'affichage est modifié dans System settings / System / Video output / Video calibration en utilisant les touches fléchées du clavier, Enter pour passer à l'option suivante et Escape pour enregistrer les modifications.


Avec Raspbmc, une fois l'affichage configuré, il est nécessaire de changer le mot de passe par défaut (raspberry) pour l'utilisateur pi en sélectionnant l'icône Marche/arrêt (en bas à gauche) puis Exit. Appuyez rapidement sur Esc et vous serez dirigé vers l'interpréteur de commande (notez que des paramètres de localisation vous seront demandés la première fois que vous vous connecterez). A l'invite de commandes tapez :

sudo passwd pi

Sous Raspbmc l'utilisateur root est désactivé par défaut. Si vous avez besoin d'exécuter une commande avec les privilèges de l'administrateur, préfixez-la avec la commande sudo. Tapez exit pour retourner à XBMC et retrouver l'invite de connexion et appuyez alors rapidement quatre fois sur enter.


Les distributions Raspbmc et OpenELEC fournissent des options de configuration supplémentaires spécifiques à chacune d'entre-elles dans le menu Programs pour configurer le réseau et les mises à jour automatiques. Cela peut être utile en particulier si votre Raspberry Pi n'arrive pas à obtenir une adresse IP via DHCP.


Définir l'heure par défaut

Le Raspberry Pi récupère automatiquement la date et l'heure depuis Internet. Cependant, le fuseau horaire peut être erroné et l'heure peut ne pas prendre en compte les changements d'heure d'été et d'hiver. Ce problème peut être résolu facilement en sélectionnant System settings / Appearance / International et en indiquant le fuseau horaire local de votre pays à la place d'"Aaland Islands" qui est celui par défaut.


Suppléments pour tous


Des suppléments vidéo permettent d'accéder à une large gamme de services comme les podcasts CNET, Engadget, les vidéos ESPN, Redbull.tv, les conférences TED, YouTube et beaucoup d'autres encore. La liste complète est disponible via le menu Videos / Add-ons / option Get More. L'installation de YouTube ne prend que 15 secondes par exemple. De la même façon, les musiques et images disposent de suppléments qui valent la peine d'être explorés.


Chacun crée une option supplémentaire dans la section Add-ons appropriée. La qualité des vidéos en ligne peut varier mais le choix énorme offert par XBMC permet d'augmenter les possibilités du centre multimédia de manière importante.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils