MagPI 5 Page 12

De Le French MagPi
Aller à : Navigation, rechercher

Centre multimédia XBMC :

OpenELEC et Raspbmc


Un centre multimédia Raspberry Pi basse consommation doté de HDMI et offrant une sortie haute définition 1080p


Pour les personnes de plus en plus nombreuses qui cherchent à accéder à leur catalogue de médias via leur ordinateur ou leur TV sans passer par un support physique, XBMC qui est disponible gratuitement est la solution idéale. XBMC est ce qu'on appelle une interface utilisateur TV : vous pouvez vous installer confortablement sur le canapé de votre salon et voir clairement l'interface utilisateur sur votre télévision.


Nous allons nous intéresser aux deux principales distributions XBMC disponibles sur Raspberry Pi, en abordant l'installation, la configuration, la lecture vidéo, l'accès à YouTube et l'utilisation de CEC ou d'un téléphone portable Android comme télécommande et AirPlay. L'ensemble des fonctionnalités d'XBMC est très vaste si bien que nous n'en verrons qu'une partie dans cet article. Pour en savoir plus rendez-vous avec votre navigateur sur : http://xbmc.org.


OpenELEC et Raspbmc


(logo) OpenELEC (www.OpenELEC.tv) fournit ses sources ainsi que des images pré-construites et est construit à partir de zéro comme une application dédiée de centre multimédia. Le système de fichiers est en lecture seule ce qui augmente la robustesse mais signifie que des logiciels supplémentaires doivent être installés dans XBMC, ce qui est en phase avec l'objectif d'OpenELEC d'être la plus conviviale des distributions disponibles. OpenELEC est compact, rapide et optimisé uniquement pour faire tourner XBMC.

(logo) Raspbmc (www.raspbmc.com) est basé sur Raspbian et développé par Sam Nazarko. Ce qui est particulièrement impressionnant c'est que malgré que Sam n'ait que 18 ans, il a déjà distribué XBMC sur AppleTV sous le nom de Crystalbuntu. Il fait maintenant profiter le Raspberry Pi de ses talents sur XBMC. Le système de fichiers de Raspbmc peut être modifié ce qui signifie que vous pouvez installer des logiciels supplémentaires au-delà de XBMC. Bien que cela ait des avantages indéniables sous certains aspects, cela implique le risque d'installer un trop grand nombre de services qui pourraient ralentir le système d'exploitation et XBMC, d'où la nécessité de prendre des précautions. Raspbmc est disponible aussi bien sous forme de distribution précompilée que de sources, et fait tourner XBMC de manière rapide.


Le portage OpenELEC d'XBMC a débuté sur un prototype de Raspberry Pi et Raspbmc a également bénéficié d'un développement soutenu et d'améliorations depuis des mois. C'est une expérience sans faute avec XBMC qui vous est apportée gratuitement grâce aux efforts considérables de tous ceux qui sont impliqués et pour cela je tire mon chapeau à tous les développeurs et testeurs respectifs.

Ce dont vous avez besoin

Pour récupérer et faire fonctionner XBMC, vous devrez connecter votre Raspberry Pi à votre télé en HDMI, éventuellement via un récepteur A/V pour le son surround 5.1. Un disque dur USB fera office de source de médias, sauf si vous ne souhaitez consulter que des contenus en ligne comme YouTube auquel cas il ne sera pas nécessaire.


IMPORTANT : le disque dur USB doit posséder sa propre alimentation ou être branché sur un hub USB alimenté. Les ports USB du Raspberry Pi ne conviennent pas pour alimenter des disques durs USB.


Un autre ordinateur est requis pour installer OpenELEC ou Raspbmc sur une carte SD. N'importe quel ordinateur avec des caractéristiques correctes et faisant tourner Linux peut convenir. L'installation de Raspbmc depuis Windows ou Mac OS X est également possible.


Obtenir et installer XBMC


OpenELEC fournit des sources qu'il est possible de compiler et une image pré-construite à télécharger (voir les Liens Utiles en fin d'article). Il faut préparer et écrire les données sur une carte mémoire SD en suivant les instructions en-ligne.


Comme OpenELEC se décompresse et démarre à chaque fois depuis un système de fichiers en lecture seule, il est impossible de modifier le mot de passe root après avoir construit le logiciel (cependant il serait possible de désactiver les connexions par mot de passe et d'utiliser des clés ssh à la place). Cela est valable aussi pour l'image pré-compilée.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils