MagPI 4 Page 19

De Le French MagPi
Aller à : Navigation, rechercher

La lettre du mois

Bonjour,


Tout d'abord, félicitations pour la réalisation d'une excellente ressource pour la communauté RPi, vous devez à juste titre être fiers de vous-mêmes par l'apport d'une telle publication professionnelle et utile.


Maintenant, ma remarque concerne l'article de Mike G8NXD sur le GPIO paru dans le numéro 3 - il met en garde sur le manque de protection offerte par les connecteurs GPIO, à raison. Je pense qu'il est important de signaler que les broches GPIO n'offrent que des signaux CONTROL de 3,3 V, et ne sont prévus pour supporter AUCUNE sorte de charge.


Si vous souhaitez connecter quelque chose d'externe sur une broche GPIO, ne serait-ce qu'une LED, cela doit être idéalement relié via une sorte de tampon, de manière à ce que le signal GPIO ne soit utilisé que pour basculer vers le tampon et pas pour prendre la moindre charge. Cela devient encore plus important au fur et à mesure que vous ajoutez des LEDs supplémentaires, en particulier si elles sont de type haute-luminosité.


Un tampon simple peut être réalisé avec un transistor NPN à bas prix et deux résistances, et ne devrait coûter que quelques centimes - par exemple, des versions du transistor NPN 2N2222A emballées sous plastique peuvent se trouver sur eBay pour 6 cts l'unité - un petit prix à payer pour protéger votre RPi !


Un bon article sur l'utilisation de transistors en tant qu'interrupteurs est disponible sur http: //www.rason.org/Projects/transwit/transwit.htm - c'est depuis ce dernier que j'ai recopié le schéma suivant, qui donne l'idée générale :


Cet exemple montre une alimentation de 12 V et un transistor 2N3904 mais ce dernier peut être remplacé par un 2N2222. Pour opérer à partir de 5 V, j'ai utilisé des valeurs de résistances plus basses, 3K3 pour R1, 33K pour R2. Cela va heureusement allumer la DEL 30 mA, en fait le 2N2222 pourra supporter des charges jusqu'à 600mA, bien que vous aurez à calculer les différentes valeurs de R1 et R2 pour qu'elles y correspondent - détails complets dans l'article cité.

Pour finir, ne prenez pas l'alimentation à partir des broches GPIO, utilisez une source distincte - néanmoins, vous devrez brancher la masse GPIO sur la masse du tampon, et, bien sûr, la broche GPIO du signal de contrôle requis sur l'entrée du tampon.


Espérant que cela a été utile - et empêché quelqu'un de faire les frais - et de souffrir - de la "fumée magique" !
Cordialement


J Ellerington


                 (Figure 2 extraite de http://www.rason.org/Projects/transwit/transwit.htm)
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils