MagPI 10 Page 14

De Le French MagPi
Aller à : Navigation, rechercher

fichier.

Quand vous écrirez ensuite l'image sur une nouvelle carte SD, tout sera prêt pour tourner sur un Pi branché sur votre télé VGA.


Pourquoi voudriez-vous faire ça ? Vous pourriez avoir deux Pi avec des configurations identiques, un dans le salon branché sur un moniteur ou sur la télé en HDMI, et l'autre dans la chambre des enfants, branché sur une télé ou un écran VGA. Cette méthode vous évitera de sauvegarder l'un des deux, d'écrire la carte SD sur l'autre et de démarrer avec le Pi branché sur le "mauvais" affichage, changer la configuration et ensuite démarrer sur l'affichage correct.


Évidemment, si vous les avez configurés pour qu'ils aient une IP statique une fois connectés sur votre réseau, il faudra éditer /etc/network/interfaces pour modifier celui dont la carte SD a été refaite, sinon vous finirez avec deux périphériques avec la même adresse IP ce qui ne peut provoquer que des problèmes.


Restauration d'un fichier unique

Cette méthode consistant à monter une image en tant que lecteur est utile lorsque vous devez gérer la suppression - bien sûr accidentelle - d'un fichier et que vous savez que vous avez une sauvegarde. Si le Pi est en réseau, vous pouvez simplement monter l'image comme précédemment, localiser le fichier et vérifier que c'est bien celui que vous cherchez, puis utiliser scp ou sftp pour le copier sur votre Pi, comme ceci :

$ mount -t ext4 -o loop,offset=$((122880 * 512)) /BU/Rpi_8gb_backup.img /mnt/root

$ cd /mnt/root/home/pi
$ scp Fichier_perdu.txt pi@raspberry:


Le mot de passe de pi sera demandé, et le fichier sera ensuite copié dans le répertoire personnel de pi sur votre Raspberry Pi.


Ainsi vous savez maintenant comment monter votre fichier de sauvegarde sur l'ordinateur sauvegardé pour vérifier que tout va bien, et en bonus, comment extraire un (ou plusieurs) fichier(s) pour une restauration individuelle. Que pouvons-nous faire encore ?


Restauration complète

C'est aussi simple que d'initialiser la carte SD pour la première fois. Vous pouvez restaurer une sauvegarde à condition que la carte SD soit de taille identique ou supérieure à celle du fichier. Comme d'habitude, la commande doit être exécutée en root :

$ dd if=Rpi_8gb_backup.img of=/dev/mmcblk0 bs=2M

La commande doit être sur une seule ligne.


Cela prend du temps, mais cela sera finalement restauré. Tout ce que vous avez à faire est d'attendre la fin de la copie et de démarrer le Pi après avoir inséré la carte dedans. Reportez-vous à la partie 1 pour les détails de la restauration d'images compressées et/ou scindées en plusieurs fichiers.


Restauration sur une carte plus grande

Nous pouvons également utiliser de petites images pour initialiser des cartes plus grandes, par exemple pour une mise à niveau. C'est ce que j'ai fait quand j'ai restauré ma sauvegarde de 4 Go sur une carte SD 8 Go. Pour récupérer les 4 Go manquants, j'ai juste démarré le Pi avec la carte 8 Go restaurée, puis je me suis connecté comme d'habitude avec l'utilisateur pi.

Une fois logué, j'ai exécuté la commande sudo raspi-config, sélectionné l'option "Expand root partition to fill SD card" et le système a tranquillement agrandi la partition 4 Go pour remplir l'espace libre restant sur la carte. Le redimensionnement est réellement pris en compte au prochain démarrage du Pi - ce n'est pas immédiat.

Vous pouvez vérifier grâce à la commande df qui ne nécessite pas d'être exécutée en root !

$ df -h /

Filesystem    Size    Used   Avail    Use%    Monted on
/dev/root     7.3G    1.6G   5.4G     23%     /

Le résultat ci-dessus montre que mon système de fichiers racine, monté sur /, fait 7,3 Go ce qui prouve qu'il n'a pas la même taille que lorsque je l'ai restauré depuis ma sauvegarde de 4 Go.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils